Antilles : leur combat doit devenir le nôtre, il est exemplaire.
Article mis en ligne le 4 mars 2009
Imprimer logo imprimer

Rassemblement Angoulême vendredi 6 mars, 18h devant la Poste du Champ de Mars.

LA LUTTE DES GUADELOUPEENS EST AUSSI LA NOTRE

Le mouvement social entamé depuis 40 jours en Guadeloupe ne faiblit pas. En Martinique et à la Réunion la grève générale unitaire et illimitée continue.

Elie Domota, porte-parole et leader du LKP a déclaré : "Cela fait quarante jours que nous sommes en mouvement, le LKP ne s’arrête pas, nous avons du travail pour quarante ans encore" !

Les travailleurs de Guadeloupe exigent que l’accord signé avec les pouvoirs publics et une partie du patronat pour augmenter les salaires de 200 € s’applique à tous les travailleurs. Ils maintiennent leur mobilisation pour contraindre le MEDEF local à signer cet accord pour que tous les travailleurs bénéficient de cette augmentation.

La Martinique, la Guyane et la Réunion sont aussi en lutte. Les travailleurs se battent contre la vie chère, les bas salaires, les licenciements et le chômage, pour leur dignité et contre la discrimination.

L’Etat joue le pourrissement du mouvement et fait donner les forces de l’ordre pour essayer de décourager les grévistes.

En vain : aujourd’hui la lutte continue !

Leur combat doit devenir le nôtre, il est exemplaire.

Les peuples et les travailleurs des Antilles, de la Guyane et la Réunion nous montrent la voie. Nous avons aussi besoin des 200 ou 300 euros de plus par mois. Nous aussi, nous luttons contre le chômage et les licenciements.

Les grèves et manifestations du 29 janvier dernier ont réuni 2,5 millions de travailleurs et la mobilisation du 19 mars qui se prépare, montrent que nous aussi, ici en métropole, nous ne voulons pas payer la crise du capitalisme.

Nous devons apporter toute notre solidarité aux Guadeloupéens, Martiniquais, Guyanais et Réunionnais qui proclament avec la même force que ce n’est pas au peuple de payer la crise !

N’oublions pas que nous avons à faire au même gouvernement et aux mêmes patrons.

Leur victoire sera un encouragement pour tous ceux qui veulent lutter tous ensemble !

Le combat des salariés de Guadeloupe,

de Martinique, de Guyane et de la Réunion est le nôtre.

Tous ensemble, Solidarité !

Rassemblement vendredi 6 mars à 18 heures

Devant la Grande Poste - Champ de Mars à ANGOULEME

Signataires :

ATTAC16, Sud-Solidaires 16 ; CNT ; Baobab ; NPA ; Lutte Ouvrière ; Collectif Résistance.

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir

Dans la même rubrique



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce squelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2006-2019 © SUD EDUCATION 16 - Charente - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.77.12
Hébergeur : Ouvaton.Coop