Le 23 mars, un succès... et maintenant ?
Article mis en ligne le 30 mars 2010
Imprimer logo imprimer

Une belle mobilisation :
La journée du 23 mars a marqué un réveil du mouvement social : la mobilisation a dépassé toutes les prévisions.
10 000 manifestants à Angoulême, 500 à Cognac et même une centaine à Confolens ! Comme un air de 1995 ou de 2003...
Les personnels du premier degré ont été parmi les plus présents, ce qui était attendu compte tenu des nombreuses déclarations préalables de grève. Ce qui l’était moins, c’est la participation du secteur privé : les salariés de Renault, de la Citram ou encore de Leroy-Somer ont débrayé en nombre...
Cette mobilisation est à l’image de ce qui s’est passé dans le pays. C’est très encourageant.

La réponse du gouvernement :
Elle est venue dès le lendemain par la voix du président de la République : "les réformes se poursuivront tout particulièrement celle des retraites qui sera faite dans les 6 mois à venir". Traduction : allongement de la durée de cotisation, report de l’age légal et si nous comptons bien tout sera bouclé avant septembre prochain. On voit donc venir gros comme un éléphant un décret au mois d’août... en pleines vacances.
En ce qui concerne les suppressions massives de postes, il en est de même. Elles sont maintenues et seront poursuivies. Ce qui se traduit localement par la longue liste de fermetures de classes et de postes dans le département

Et maintenant ?
C’est bien la question essentielle : elle était d’ailleurs au centre des discussions dans la manifestation. Ras-le-bol des journées de grève sans lendemain... Va-ton attendre des semaines ou des mois pour donner suite à cette journée ? Va-t-on retomber dans l’attentisme de l’an passé qui nous a conduit à l’échec ? Que peut-on faire localement ? Quelle(s) alternatives aux rituelles manifs de la gare à la préfecture ?..
Ces questions ont largement été évoquées au cours de l’assemblée générale qui a suivi la manifestation : les participants (non syndiqués et syndiqués de divers syndicats) à cette AG ont décidé d’organiser une réunion publique dès la semaine prochaine pour débattre de ces questions. Vous y êtes invités, car ces questions nous concernent tous. La suite dépend de chacun d’entre nous.

Réunion publique ouverte à tous,

JEUDI 1 avril 2010 à 18h au CAJ de la Grand Font

(à proximité de la gare d’Angoulême : à partir du gymnase de la Grand Font passer devant l’école, passer sous l’immeuble-pont, prendre à droite puis à gauche aussitôt)
nb : la réunion sera suivie d’un casse-croûte, apportez de quoi partager.

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir

Dans la même rubrique



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce squelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2006-2019 © SUD EDUCATION 16 - Charente - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.77.12
Hébergeur : Ouvaton.Coop