Le changement, c’est pour quand ?
Article mis en ligne le 7 septembre 2012
dernière modification le 11 septembre 2012
Imprimer logo imprimer

Petits souvenirs de vacances : il y a ceux qui sont allés en Grèce, berceau de notre civilisation, où la malnutrition fait actuellement des ravages parmi les enfants des écoles primaires. D’autres nous reviennent d’Espagne l’eldorado
économique tant vanté par nos brillants économistes où
on découvre la location de la place de cantine : les régions de
Madrid, Valence et de la Catalogne envisagent, pour la rentrée,
de demander une participation financière aux élèves qui apportent leur repas à la cantine que les parents ne peuvent plus payer. La Catalogne a d’ores et déjà annoncé qu’elle
demanderait jusqu’à trois euros par jour pour l’utilisation des locaux. En Italie, l’absentéisme scolaire explose avec le
développement du travail des enfants lié à la suppression d’aides sociales... On pourrait poursuivre ainsi ce tour d’Europe en crise vue par la lorgnette de l’éducation : plus largement ce sont les budgets sociaux (Education, santé)
qui sont sacrifiés à la résorption de la dette. La société européenne est gangrénée par le chômage, qui atteint maintenant 50% chez les jeunes espagnols ou grecs. C’est ce même taux
qui est enregistré dans la banlieue d’Amiens et dans certains quartiers d’Angoulême. En Charente le chômage a augmenté de 10% en un an. Au plan national on frôle les 5 millions de
sans-emploi. On ne peut fermer les yeux sur cette réalité que vivent nos élèves et leur famille. Dans ce contexte les mesurettes du gouvernement peuvent avoir un (petit) effet
d’annonce mais elles ne changeront pas notre réalité quotidienne : les quelques centimes d’euros de baisse très provisoire sur les carburants ou les 20 centimes d’euros par jour accordés aux smicards (à l’issue d’un pseudo sommet social estival) ne compenseront pas les hausses de prix attendues ou
passées. Quant aux 1300 postes rétablis pour cette rentrée
ils ne feront pas oublier que le solde reste négatif avec 13 000
suppressions nettes qui viennent s’ajouter aux 65000 disparitions des années précédentes. A la clef, des effectifs plus lourds dans les classes, des conditions de travail sans cesse dégradées et une précarité grandissante.
On entend déjà le gouvernement et son ministre nous dire qu’il n’est pas responsable des mesures prises par le gouvernement précédent (ce qui n’est pas faux) et qu’il n’est pas possible
de faire plus (ce qui n’est pas vrai)... et de nous resservir un énième grand débat dilatoire sur l’école, et une chasse aux Roms bien malsaine...
Nous avons combattu hier la politique réactionnaire de la droite et nous n’accepterons pas aujourd’hui l’austérité d’une « gauche » aucunement complaisants. D’autant que ces politiques
d’austérité (pour les salariés) n’ont pour effet que
d’aggraver la crise.
Pourtant, de l’argent il y en a : Sanofi vient d’annoncer
un bénéfice net en hausse de 50% au premier trimestre
à 1,83 milliard et un plan de réductions des « coûts »
(donc des emplois) de 2 milliards. Quant à SuezGaz
de France il annonce 2,3 milliards de bénéfice au cours
des 6 premiers mois de 2012 et va nous ponctionner au
minimum 40 € supplémentaires par abonné ! Deux
exemples parmi tant d’autres d’agissements qui
généreront chômage et difficultés sociales pour les plus
fragiles.
La société sombre dans une nouvelle crise d’un
capitalisme intrinsèquement égoïste. Nous devons
refuser d’y voir engloutir l’école. Or, nous le savons
bien elle ne peut être un îlot préservé des tempêtes
sociales et économiques. C’est pour cela que nous
défendons l’idée d’un véritable changement de société
que nous ne devons pas attendre mais construire par
nos engagements et par nos luttes.

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • Notre publication de rentrée
  • 1.1 Mo / PDF

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir

Dans la même rubrique



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce squelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2006-2019 © SUD EDUCATION 16 - Charente - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.77.12
Hébergeur : Ouvaton.Coop